George Goethe

Introduction

George Goethe est né le 16 aout 1896 à Freetown (Sierra Leone) et meurt le 7 janvier 1976 à Douala (Cameroun). Son père était Claude Esubyi, aussi de Sierra Leone. Celui étudiait théologie, histoire et géographie à Oxford et enseignait ces sujets dans les grandes villes de la côte de l'Afrique de l'Ouest. Claude Esubyi mourait en 1949 ou 50 à Douala. Comme il était en train de lire l’auteur allemand Goethe quand son fils été né il l’appelait George Goethe.

En 1923 provenant de Gabon où il avait travaillé pendant neuf ans pour la maison de commerce anglaise John Holt comme Chef de Service Marchandises grâce à ses expériences et sa maîtrise de l’anglais et du français, George Goethe arrive à Douala. Il était censé d’assumer les fonctions de Directeur, poste qui était toujours réservé aux expatries blancs. Cependant, vexé par la promesse non tenu, il quitte l’entreprise deux ans plus tard. Dans cette première période à Douala il avait commencé à faire des photos. Il prend des vues de la ville, les marchés, le port, les paysages et les gens. Une passion que finalement, quand il quitte John Holt, va se transformer en profession. En 1931, il créé un des premiers studio photo de la ville, Photo George. Il amène les appareilles de l’Europe et apprend le métier aux photographes locaux. George Goethe prend des images emblématiques de la ville de Douala qui seront reproduits sur des supports divers.

Les activités de Goethe ne se bornaient pas à l’introduction de la photographie à Douala. Sa passion pour le foot le menait en 1924 à la création de la première équipe de foot au Cameroun, le Club Athlétique du Cameroun, et plus tard, en 1925, d’autres équipes à Akwa, Bali, Deido, etc., toutes à Douala.

Marié avec une Camerounaise de la zone anglophone, il a 5 enfants. En 1954 il envoie son fils aîné de dix-neuf ans, Cyrille Douala Goethe, en France pour apprendre la photographie à l'Ecole Nationale de la Cinématographie et la Photographie. Après trois ans de formation et un an de spécialisation en reportage, Cyrille continue avec un  Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en communication, option photographie et reportage. Ce diplôme fait de lui le premier journaliste reporteur d’images au Cameroun francophone reconnue à l’extérieur. Ensuite pendant un an il fait un stage à la maison Harcourt dans le 16ème arrondissement de Paris.

Le 7 janvier 1977 Georges Goethe meurt et Cyrille prends le leadership du studio Photo George, continuant à photographier des individus et groupes de Douala et d’autres parts du Cameroun. Cyrille désormais seul, formera des photographes aujourd’hui renommés au Cameroun comme Nicholas Eyidi, Samba, Jacques Ella, Loko Petit, Juste Zannou, Roger Nganji, entre autres.

Dans cette galerie nous montrons 43 de ses photos des années 1930 et 1940 qui ont été reproduits sur des cartes postales. Les clichés de Goethe sont reproduits par Edition SAULOT de Douala. Aussi la Société des Missions Evangéliques édite à travers de BRAUN & Cie, Imp. Mulhouse-Dornach (France) ses photos, surtout les prises de vue de son voyage à Bamum. Editions de Luxe « ESTEL » Lavelle & Cie. fera l’édition de quelques images de Goethe colorés.